Aller au contenu

Gentiane champêtre (Gentianella campestris)

Dernière mise à jour il y a 2 semaines par tifaeris

La Gentiane champêtre se reconnait à ses 4 pétales et sa gorge munie de longs cils

Famille : Gentianaceae

Identification

La Gentiane champêtre (Gentianella campestris) a un port dressé, généralement très ramifié dès la base.
Les fleurs, hermaphrodites, sont mauves, roses ou blanches. Elles possèdent 4 pétales assez larges et leur gorge est munie de longs cils. Les deux dents externes du calice sont bien plus larges que les deux dents internes, les recouvrant partiellement.
Les feuilles sont ovales lancéolées, les basales disposées en rosette.
Le fruit est une capsule très brièvement stipitée.

Autres noms

Gentiane des champs, Gentianelle.

Type végétatif

Annuel/bisannuel.

Taille

5 à 30cm, 10 à 30 mm de long pour la corolle.

Habitat

Prairies sur sols légèrement acides à neutres de 800 à 2400m.

Répartition géographique

Floraison

De mai à octobre.

Parasites

Acarien Eriophyidae : Aculus kerneri
Diptère Cecidomyiidae : Dasineura gentianae
Champignon : Peronospora gentianae, Puccinia gentianae, Synchytrium aureum

Espèces semblables

• La Gentiane d’Allemagne (Gentianella germanica), la Gentiane des Dolomites (Gentianella ramosa) et la Gentiane amère (Gentianella amarella) ont les dents du calice égales et possèdent 5 pétales.
• La Gentiane ciliée (Gentianopsis ciliata) a les pétales ciliés sur les marges et non à la gorge, ses feuilles sont plus étroites, ses fleurs plus bleutées.

Sources

• Flora Gallica, Biotope éditions
FLOREALPES
INPN
GBIF
Plant Parasites of Europe
Wikipédia
Belles Fleurs de France
Biodiv’Mercantour
Online Atlas of the British and Irish Flora

2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :