Aller au contenu

Silène enflé (Silene vulgaris)

Dernière mise à jour il y a 7 mois par tifaeris

Famille : Caryophyllaceae

Identification : Le Silène enflé (Silene vulgaris) se reconnait à son calice très renflé en forme de ballon, glabre, parcouru de nervures rougeâtres ramifiées en réseau. Les 5 pétales sont blancs et plus ou moins échancrés. Chaque fleur peut être soit femelle (possédant 3 styles), soit mâle (possédant 10 étamines), soit hermaphrodite (possédant à la fois 3 styles et 10 étamines). Le fruit est une capsule glabre et globuleuse.
La sous-espèce nominale (vulgaris) est assez grande (20 à 80cm) et ses feuilles sont allongées et aigües.
La sous-espèce commutata (Silène changeant) a des feuilles assez larges, ondulées et denticulées sur les bords. Les tiges sont très ramifiées. Sa taille est la même que la ssp. vulgaris.
La sous-espèce prostrata (Silène prostré) est une plante plus petite (10 à 30cm), à tiges partiellement couchées, elle pousse dans les éboulis d’altitude.

Habitat : Friches, pelouses, bords des chemins. Préfère les substrats calcaires.

Répartition géographique : Partout en France.

Floraison : D’avril à septembre.

Espèces semblables :
Le Silène maritime (Silene uniflora ssp. uniflora) et le Silène de Thore (Silene uniflora ssp. thorei) sont assez ressemblants mais ce sont de petites plantes (bien plus petites que la ssp. vulgaris de Silene vulgaris) et ils poussent sur le sable des dunes et les rochers maritimes (Atlantique et Méditerranée).
Les autres Silene n’ont pas un calice aussi fortement renflé.

Sources :
FLOREALPES
Flore (pagesperso-orange.fr)
notesdeterrain.over-blog.com
Identification Assistée par Ordinateur (IAO) (jussieu.fr)
Wikipédia, l’encyclopédie libre (wikipedia.org)

2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :