Aller au contenu

Paronyque imbriquée (Paronychia kapela)

Publié le 16 mars 2022

Dernière mise à jour il y a 11 mois

Cette plante que l’on trouve dans les Alpes et les Pyrénées forme de petits tapis argentés dans les rocailles

Famille : Caryophyllaceae

Identification

La Paronyque imbriquée (Paronychia kapela) est une plante à tiges couchées, formant des plaques. Ses fleurs sont regroupées en têtes serrées. Elles sont faites de sépales verts tous égaux, sans marge membraneuse, et de larges bractées argentées les recouvrant en partie. Les feuilles sont obtuses et ciliées sur les bords.
Il en existe deux sous-espèces :
La Paronyque de Provence (Paronychia kapela subsp. galloprovincialis), endémique des Préalpes de Provence. Les feuilles sont pourvues de stipules membraneuses bien développées.
La Paronyque à feuilles de serpollet (Paronychia kapela subsp. serpyllifolia), répartie dans les Alpes et les Pyrénées. Les feuilles sont pourvues de stipules membraneuses plus courtes qu’elles.

Autres noms

Paronyque de Kapel

Taille

3 à 8 cm à l’horizontale, 3 à 5 mm de diamètre pour la fleur.

Habitat

Rocailles, roches et pelouses calcaires.

Répartition géographique

Floraison

De mai à août

Hôtes

Coléoptère Curculionidae : Sibinia tychiiformis
Hémiptère Pseudococcidae : Coccidohystrix monicae

Espèces semblables

• La Paronyque à feuilles de renouée (Paronychia polygonifolia) est aussi une espèce d’altitude, présente dans les Alpes, le Massif Central, les Pyrénées et en Corse, à partir de 1200m. Ses feuilles sont glabres (ou à peine ciliées) et ses bractées sont allongées et plus fines. Les sépales sont cucullés et aristés à l’apex, avec les marges nettement scarieuses.
• La Paronyque argentée (Paronychia argentea) pousse à basse altitude (jusqu’à 800m) en région méditerranéenne et sur le littoral atlantique, dans des lieux arides et généralement sableux. Ses sépales sont cucullés et aristés à l’apex, avec les marges nettement scarieuses.
• La Paronyque en tête (Paronychia capitata) a des feuilles plus aigues. Ses sépales sont inégaux, deux d’entre eux sont plus grands que les autres. On la trouve dans le Languedoc Roussillon et en Provence occidentale jusqu’à 600m d’altitude.

Sources

• Flora Gallica, Biotope éditions
FLOREALPES
Flore (pagesperso-orange.fr)
ID-Botanica
Plante Méditerranéenne
Tela Botanica
INPN
iNaturalist
Plant Parasites of Europe

2021

Laisser un commentaire