Asphodèle blanc (Asphodelus albus)

Dernière mise à jour il y a 2 jours par tifaeris

« Lors d’incendies, les tubercules de cette plante ne sont pas détruits par les flammes, alors que la plupart des autres plantes meurent. Après le feu, les asphodèles repoussent de plus belle, sans concurrence et sur un sol enrichi par les cendres. »

Famille : Asphodelaceae

Identification : L’Asphodèle blanc (Asphodelus albus) est une plante dressée, possédant une longue tige non ramifiée à l’extrémité de laquelle se trouve une inflorescence blanche en grappe terminale dense. Chaque fleur a des tépales allongés à ligne centrale brune. Les bractées sont brun noirâtre, les anthères oranges. Les feuilles, disposées en touffe à la base de la plante, sont longues et fines. Le fruit est une capsule verte et globuleuse.

Taille : 60 à 120cm de haut.

Habitat : Sous-bois clairs, landes, prairies subalpines, de 0 à 2000m. Elle pousse souvent en groupes.

Répartition géographique :

Floraison : De mai à juillet.

Particularité : C’est une plante pyrophyte. En effet, lors d’un incendie, les tubercules qui sont dans le sol survivent alors que la plupart des autres espèces meurent. Elles repoussent donc avant les autres, sur un sol enrichi par les cendres.

Hôtes : Agapanthia asphodeli (Cerambycidae), Clepsis unicolorana (Tortricidae), Bruchophagus abscedus, Bruchophagus ribesi et Aximopsis collina (Eurytomidae).

Espèces semblables :
L’Asphodèle de Villars (Asphodelus macrocarpus) se rencontre dans le sud-est, à l’est du Rhône et en Bretagne (en deux sous-espèces différentes). Elle est parfois considérée comme une sous-espèce de A. albus. Son inflorescence peut être ramifiée, ses fruits sont plus gros.
L’Asphodèle-cerise (Asphodelus cerasiferus) a des bractées plus pâles. Ses fruits sont 2 à 3 fois plus gros. Elle se trouve dans le Midi jusqu’à 1000m, en Corse jusqu’à 1700m.
L’Asphodèle ramifié (Asphodelus ramosus) a une hampe florale généralement ramifiée, à longues ramifications. Ses bractées sont plus pâles. On la trouve sur le pourtour méditerranéen, en Provence, dans le massif des Albères, en Corse, jusqu’à 800m.

Sources :
FLOREALPES
Tela Botanica
Les plantes mellifères, Delachaux et Niestlé
Identification Assistée par Ordinateur
Infoflora.ch
INPN
GBIF
Pl@ntNet identify
Plant Parasites of Europe

2021

Laisser un commentaire