Aller au contenu

Angélique archangélique (Angelica archangelica)

Dernière mise à jour il y a 3 semaines par tifaeris

Cette plante originaire d’Europe du nord et d’Asie est cultivée pour ses propriétés aromatiques et médicinales.

Famille : Apiaceae

Statut de conservation

Espèce protégée

Préoccupation mineure (faible risque de disparition) au niveau européen, pas de statut national car espèce introduite.

Identification

L’Angélique archangélique (Angelica archangelica) est une grande plante à tige épaisse et ramifiée en haut.
L’inflorescence est ramifiée, formant des ombelles globuleuses. Les fleurs sont hermaphrodites, à 5 pétales verts et anthères vertes.
Les feuilles sont longuement pétiolées, divisées en folioles dentées sur les bords, la foliole terminale trilobée. Elles sont pubescentes sur le dessous.
Le fruit est un diakène.

Autres noms

Angélique officinale, Angélique vraie, Angélique des prés, Angélique des jardins, Herbe aux anges, Grande angélique, Racine du Saint-Esprit, Herbe du Saint-Esprit, Herbe impériale.

Étymologie

Angelica vient du latin angelus qui signifie ange, car ses propriétés aromatiques et médicinales l’ont fait considérer comme une plante venue du ciel.
Archangelica vient d’une légende selon laquelle l’Archange Raphaël, lors d’un songe, aurait révélé à un moine les propriétés des racines de cette plante pour lutter contre la peste.

Type végétatif

Bisannuelle ou triannuelle

Taille

80 à 200cm.

Habitat

Berges des zones humides, mégaphorbiaies, bords des fossés.

Répartition géographique

Cette espèce est originaire d’Europe du nord, de l’est, localement en Europe centrale, en Islande, Groënland, Sibérie et Himalaya. Elle est cultivée dans le reste de l’Europe où elle s’est naturalisée.

Floraison

De mars à août.

Parasites

Coléoptère Chrysomelidae : Phaedon tumidulus
Coléoptère Curculionidae : Liophloeus tessulatus
Diptères Agromyzidae : Melanagromyza angeliciphaga, Melanagromyza sativae, Phytomyza angelicae, Phytomyza archangelicae
Diptère Cecidomyiidae : Dasineura angelicae, Kiefferia pericarpiicola, Lasioptera carophila
Diptère Syrphidae : Cheilosia illustrata
Diptère Tephritidae : Euleia heraclei
Hémiptère Miridae : Orthops basalis
Homoptère Aleyrodidae : Aleyrodes lonicerae, Trialeurodes vaporariorum
Homoptère Aphididae : Aphis fabae, Cavariella archangelicae, Dysaphis angelicae
Homoptère Cicadellidae : Evacanthus interruptus
Homoptère Triozidae : Trioza carpathica
Hyménoptère Tenthredinidae : Tenthredo crassa
Lépidoptère Epermeniidae : Epermenia chaerophyllella
Lépidoptère Geometridae : Eupithecia orphnata
Nématode : Ditylenchus dipsaci
Champignon : Erysiphe heraclei, Plasmopara angelicae, Protomyces macrosporus, Puccinia angelicae

Utilisation

C’est un fortifiant et un tonique naturel, efficace pour lutter contre la fatigue et l’asthénie. Elle a des propriétés anticoagulantes, anxiolytiques, antispasmodiques, sédatives. Elle est utilisée pour lutter contre les colites, les spasmes intestinaux, les douleurs de l’estomac, les migraines, les troubles du sommeil et les vertiges. Elle soigne aussi l’aérophagie et les ballonnements.
Les pétioles et les tiges sont utilisées en pâtisserie et confiseries sous forme de fruits confits ou comme liqueur.

Espèces semblables

Aucune espèce semblable sauf en Russie et Amérique du nord (les autres du genre ont des fleurs blanches ou rosées).

Sources

• Flora Gallica, Biotope éditions
INPN
• Dictionnaire étymologique de la flore française, A. Gentil
Quelleestcetteplante.fr
Votre Magazine Santé & Bien-être
Jardin ! l’Encyclopédie
Wikipédia
Au jardin, conseils en jardinage
Plant Parasites of Europe

2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :