Thomisidae

Dernière mise à jour il y a 4 mois par tifaeris

Les Thomisidae ont une grande diversité de formes et de couleurs due à la grande variété d’habitats qu’elles exploitent et à leur remarquable aptitude au camouflage, allant parfois jusqu’à une modification lente de la couleur. La plupart on les 2 premières paires de pattes plus longues que les autres, et peuvent marcher de côté. Elles possèdent de petites chélicères dépourvues de grandes dents.
Elles ne tissent pas de toiles, mais se tiennent à l’affut et saisissent leur proie à l’aide de leurs pattes antérieures.
Leurs proies sont sucées plutôt que broyées, et il ne reste d’elles qu’une enveloppe intacte à la fin du repas.
Les femelles surveillent généralement leurs œufs, mais meurent souvent avant l’éclosion. Les cocons peuvent être assez plats, structures de soies fixées à la végétation, ou prendre la forme de balles laineuses ou de sacs papyracés fixés sur les plantes, sur l’écorce ou sous les pierres.
On peut compter une 20aine de genres.

Sous famille des Stephanopinae

Sous famille des Thomisinae

 

Laisser un commentaire