Trichoribates trimaculatus

Dernière mise à jour il y a 3 mois par tifaeris

Ordre : Sarcoptiformes
Sous-ordre : Oribatida
Infra-ordre : Brachypylina
Super famille : Ceratozetoidea
Famille : Ceratozetidae
Sous-famille :
Tribu :
Genre : Trichoribates
Espèce : Trichoribates trimaculatus

Identification : Trichoribates trimaculatus a un corps arrondi, légèrement ovale. Le notogastre est finement réticulé et possède des poils assez longs. Les ptéromorphes sont présents et fixes. Les translamella sont présentes (les lamellae sont donc reliées entre elles).
Le statut de cette espèce est à revoir (comme pour pas mal d’acariens j’ai l’impression). Il est possible qu’elle change de famille, et/ou soit mise en synonymie avec une autre espèce déjà décrite.

Taille : 0.56 à 0.68 mm.

Habitat : Sur les arbres, dans les coussins de mousse sèche, dans les prairies.

Répartition géographique : Holarctique.

Espèces semblables :
A noter que l’identification ici est une approche et n’est pas certaine à 100%.
D’après FE et l’INPN, c’est la seule espèce du genre connue de France. La clé est difficile à suivre sur photo (emplacement des soies lamellaires par rapport aux cuspis, aspect des dents internes et externes des cuspis), mais la description de la structure du notogastre colle (finement réticulé). Je ne sais pas ce qu’il en est des autres espèces.
Pour séparer le genre Jugatala, il faut voir les cuspis (à une ou deux pointes chez Trichoribates, court et arrondi chez Jugatala) et les tutorium (en vue de profil, plutôt droit et prolongé en avant chez Trichoribates, courbé vers le bas chez Jugatala). D’après FE, les espèces du genre Jugatala sont présente sen Autriche, Pologne et Italie. Il n’est pas impossible qu’il y en ait aussi en France. L’INPN ne connait pas le genre Jugatala.
Chez le genre Fuscozetes, les lamella convergent fortement vers la translamella.
Les Humerobates et Diapterobates ont les ptéromorphes mobiles.
Les genres CeratozetoidesSphaerozetes et Ceratozetes n’ont pas d’aussi longs poils sur le notogastre.
Les genres Edwardzetes, Melanozetes et Oromurcia n’ont pas de translamella (les lamellae ne sont pas reliées entre elles par une bande transversale).

Sources :
Le Monde des insectes
Hornmilben (Oribatida), Gerd Weigmann

2020

Laisser un commentaire