Scandinavie 2019 : Klo – Abisko 10-11 août

Promenade matinale autour du pont qui se situe juste avant Klo.

Il y a toujours autant de Goélands surtout des cendrés. On longe la route, ce qui nous permet de photographier quelques Pipits maritimes (Anthus petrosus) dans les rochers.
Un Goéland cendré (Larus canus) qui surveille sa zone.
Et un Goéland marin (Larus marinus) qui passe en nous surveillant.
Il y a aussi quelques Huitriers pie (Haematopus ostralegus), farouches comme toujours.

La femelle Harle huppé (Mergus serrator) et ses petits sont dans l’eau, près de la route. On tente une petite approche. Nous pouvons faire quelques images avant qu’ils ne se décalent là où ils étaient la veille.

Nous apercevons, bien camouflés dans les algues, 5 Pluviers dorés (Pluvialis apricaria).
On prend le petit chemin qui part du pont et traverse le bras. Nous observons pas mal de pipits, et j’arrive à clicher un Pipit farlouse (Anthus pratensis).
Je fais quelques insectes sur le bord du chemin. Une Guêpe norvégienne (Dolichovespula norwegica) vient se restaurer sur cette fleur. On la reconnait entre autres aux deux taches oranges sur les côtés de son abdomen (une autre espèce guêpe possède ces taches, la Guêpe rousse (Vespula rufa), mais chez cette dernière le roux s’étend plus sur les côtés).

Une Miridae, la Punaise verte des pousses (Lycororis pabulinus).

Quelques paysages du coin.

Photo de Christophe
Photo de Christophe
Photo de Christophe

Le pont piéton.
La zone à bestioles.
*Oiseaux observés à Klo*
Plongeon catmarin (Gavia stellata) : 2 en vol.
Oie cendrée (Anser anser) : un passage d’une 40aine.
Harle huppé (Mergus serrator) : 4 ados, 3 adultes ensembles, la famille d’1 adulte et 12 jeunes.
Héron cendré (Ardea cinerea) : 1 passe en vol.
Faucon pèlerin (Falco peregrinus) : 1 passe en vol, poursuivant un gambette (qui a réussi à s’échapper) et poursuivi par des sternes.
Chevalier gambette (Tringa totanus) : une 15aine au loin.
– Courlis indéterminé (Numenius sp) : 2 très loin.
– Goéland argenté (Larus argentatus) : 1 passe en vol.
Goéland cendré (Larus canus) : une 15aine, adultes et jeunes.
Goéland marin (Larus marinus) : 2 jeunes et 4 adultes.
Grand gravelot (Charadrius hiaticula: entendus.
Huitrier pie (Haematopus ostralegus) : une 10aine, dont au moins un juv.
Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus) : 1 en vol.
Pluvier doré (Pluvialis apricaria) : 5 entre algue et cailloux.
Sterne pierregarin (Sterna hirundo) : 6-7 en vol.
Bergeronnette grise (Motacilla alba: 2 se poursuivent en vol.
Corneille mantelée (Corvus cornix) : 2 poursuivent un grand corbeau.
Grand corbeau (Corvus corax) : 1 poursuivi par les corneilles.
Pipit farlouse (Anthus pratensis) : 3-4 au bord du chemin.
Pipit maritime (Anthus petrosus) : 6-7 dans les rochers et au bord du chemin.
Pouillot fitis (Phylloscopus trochilus) : 2 dans les saules au bord du chemin.

On prend la route en direction du parc d’Abisko, en Suède.

Petit arrêt aux alentours de Sigerfjord où je photographie 3 insectes.

Une tordeuse du nom d’Epinotia cruciana, dont la chenille se nourrit sur les saules.
Toujours sur des saules, toute une floppée de Chrysomèles lapones (Chrysomela lapponica).

Puis une drôle de punaise myrmécomorphe, du nom de Pithanus maerkelii. De rares individus sont macroptères, c’est à dire avec de longues ailes.

Nous arrivons en fin de journée au parc d’Abisko.

On décide d’aller voir le canyon, il n’est pas très loin.

La zone devant la maison de la nature est très bien faite, les panneaux sont très beaux.

En route, je fais ce petit papillon, Mompha conturbatella. La chenille se nourrit sur épilobes. Elle relie les feuilles supérieures de la plantes entre elles et se nourrit dans cet abri.

Place au paysages.

Photo de Christophe
Photo de Christophe
Photo de Christophe

L’insigne du parc.

Photo de Christophe

Nous passerons la nuit par là, et referons un tour le lendemain. Christophe prends le temps de faire d’autres paysages, tandis que je cherche des bestioles. C’est assez calme, mais je photographie tout de même un papillon du genre Plebejus (argus ou idas). Ici il y a de plus grandes chances que ce soit idas, mais argus est présent sur une langue qui englobe le parc d’Abisko et ses alentours. Il n’est pas toujours aisé de séparer les deux espèces, et sur un individu abimé c’est difficile.

Photo de Christophe
Photo de Christophe
Photo de Christophe
Photo de Christophe
Photo de Christophe
Photo de Christophe

6 commentaires

      1. Oui c’est très beau ! Le parc de Skuleskogen aussi plus au sud est superbe. Je mettrait quelques photos sur ce parc d’ici 2 ou 3 compte rendus !
        Si tu randonnes, le Sarek est visiblement génial (mais la rando est apparemment assez dure, nous ne l’avons pas faite). Quand tu arrives en haut de « Skierfe cliff », le paysage est vraiment à couper le souffle (tu trouveras facilement des photos sur google en tapant ce nom, c’est très impressionnant).

        Aimé par 1 personne

  1. Encore des belles et touchantes photos d’oiseaux et d’insectes !!! et les photos de Christophe me donne encore plus la sensation de participer au voyage !!! Merci à vous deux pour ces récits si vivants et complets

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s