Canet-en-Roussillon 21 avril 2018

Première sortie de l’année à Canet-en-Roussillon. Le météo est juste parfaite, il n’y a pas de vent et il fait beau. Nous avons juste un peu de brume sur le départ, mais elle a fini par se dissiper. La balade commence par un nourrissage des oiseaux marins.

Très vite nous sommes survolés par deux sternes caugek. Elles ne font pas de halte pour récupérer du poisson par contre. D’ailleurs je ne les ai jamais vu faire ça, ça ne doit pas être très fréquent.

Ensuite c’est une mouette mélanocéphale qui est venue nous voir, surement attirée par le nuage de goélands qui commençait à grossir. C’est une jeune qui entame sa 2ème année.
Les goélands leucophées sont omniprésents lors du nourrissage, je fais quand même quelques images.

Des adultes.

Puis un jeune, ou plutôt un vieux jeune, de 3ème année.
Cette fois c’est une jeune mouette tridactyle entamant sa deuxième année qui vient voir le bateau.

Un labbe parasite passe au loin. Il est venu harceler quelques goélands avant de repartir. Il ne se nourrit presque que comme ça, en volant les proies d’autres oiseaux. C’est un cleptoparasite.

Un goéland un peu plus petit que les autres attire mon attention. C’est un goéland d’Audouin qui entame sa 2ème année.

En route pour sa zone de reproduction en Russie, après avoir passé l’hiver dans les eaux tropicales, voici un labbe pomarin. Il est resté un moment à tourner autour du bateau, souvent poursuivi par les goélands. Ce qui ne l’a pas empêché de subtiliser quelques poissons à ces derniers.

Bref passage de deux puffins des Baléares.

Au large, les mouettes pygmées sont très nombreuses. Elles ne s’approchent pas du bateau.

Elles préfèrent survoler les thons en chasse, et attraper les petits poissons qui sont poussés vers la surface.

Nous croisons quelques macareux. Celui-ci est sorti juste à côté du bateau, il a eu un peu peur le pauvre.

Plus loin, mais plus serein.
Par endroits, la surface de la mer était remplie de vélelles ! Ces organismes flottants ressemblent à des méduses, mais en réalité chaque « radeau » est constitué d’une petite colonie de polypes. C’est assez joli comme bestiole.

Goélands au milieu des vélelles.
Les poissons-lunes étaient très nombreux aussi. Il faut dire que la table était bonne, avec toutes ces vélelles !

Drôle d’angle de vue, et drôle de tête ! La photo n’est pas très facile à comprendre. Ici le poisson est de face,on voit son oeil sur la gauche ainsi que sa bouche. Bonne bouille malgré tout.
Malgré les recherches acharnées toute la journée, aucun cétacé n’a voulu se montrer. Ou presque, deux baleines à bec de Cuvier on fait surface assez loin. Nous avons pu entendre les clics d’écholocation émis lors de la chasse grâce à l’hydrophone, mais je n’ai pas réussi à en voir une remonter. Ce n’est que partie remise, la nature ça ne se contrôle pas, et tout de même nous avons fait de superbes observations aujourd’hui !

9 commentaires sur “Canet-en-Roussillon 21 avril 2018”

Laisser un commentaire