Aller au contenu

Illustration Baleine à bec de Cuvier

Baleine à bec de Cuvier (Ziphius cavirostris)

En haut : Mâle, présence de deux petites dents à l’extrémité de la machoire inférieure, zone pâle allant de la tête à la nageoire dorsale s’intensifiant avec l’âge. Cicatrices ovales (dues à des morsures de squalelets) et linéaires (certainement dues à des intéractions entre mâles).

Au centre : Femelle, zone blanche du dos moins marquée, s’éclaircissant également avec l’âge. Cicatrices ovales. Pas de dents.

En bas : Juvénile, plus sombre, y compris la tête, avec pas ou peu de cicatrices.

Ce cétacé pouvant mesurer jusqu’à 7m de long est l’espèce de baleines à bec la plus couramment observée. C’est également la seule à être régulièrement observée en Méditerranée. La couleur de la peau n’a rien à voir avec le sexe, elle varie du brun au gris en passant par le roux, cette dernière couleur étant due à une invasion de microalgues. C’est le cétacé qui détient le record (connu) d’apnée et de profondeur de plongée. Jusqu’à 2h17 et 3000m de profondeur (2992 m exactement). Elle se nourrit surtout de céphalopodes.

4 commentaires sur “Illustration Baleine à bec de Cuvier”

  1. Je devine le visionnage d’un reportage d’Arte (Mammifères marins – Les maîtres des abysses) pour les informations sur la profondeur de plongée 😉

    1. Aha oui en effet je l’ai vu en replay ! Je savais qu’elle plongeait plus longtemps et plus profondément que le cachalot, mais je ne connaissais pas les chiffres exacts.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :