Piau-Engaly 21 mai 2017

Aujourd’hui c’est à Piau-Engaly que nous allons. En réalité l’endroit se situe juste derrière le massif du Néouvielle. L’exposition au sud fait qu’il n’y a pratiquement plus de neige là bas, uniquement sur les plus hauts sommets.

Au petit matin, un mâle rougequeue noir vient chanter non loin de la voiture.

Ici aussi, les accenteurs mouchets sont bien présents !

Parfois, ils viennent se percher non loin de nous.

Les pipits spioncelles sont également bien installée, chantent à tue tête, mais gardent toujours leurs distances.

Celui-ci nous surveillait de loin.
Il y avait également quelques traquets motteux. Ce panneau est un perchoir idéal pour contempler son territoire.
Nous pourrons un peu plus tard en photographier un d’un peu plus près, celui-ci longeant le chemin.

Nous avons également pu observer quelques brefs passages de linottes mélodieuses.
Au loin, très loin, une forme se détache de la crête. C’est un isard !
Entre les fauteuils démontés des télésièges, nous observons notre première marmotte.
Nous tentons une approche. Elle ne bronche pas !
Celle-ci est passée devant nous avec de la paille dans la bouche.
Elles sont assez nombreuses et peu farouches, ce qui permet de faire pas mal de clichés.

D’un coup, une marmotte s’est précipités au bord du chemin et a poussé ses cris d’alerte ! Plusieurs à la suite, donc cela signifie que le danger n’est pas énorme, qu’il faut juste rester sur ses gardes. Un seul cri strident signifie tous au terrier ! A l’approche d’un aigle par exemple.

11 commentaires sur “Piau-Engaly 21 mai 2017”

  1. catherine barguès

    Très élégant le traquet motteux ! Et quelle chance d’apercevoir un isard ! Quant aux marmottes… Elles sont trop mignonnes ! Merci pour ce partage !!! Et bravo pour de si belles photos !

  2. Vos marmottes sont très photogéniques Jessica ! Bravo pour ces belles photos ! j’ai eu la chance de beaucoup en voir aussi cet été dans le secteur ! Etes vous allés au lac de Badet ?

Laisser un commentaire