Riglos 01 janvier 2015

  • par

Pour ce dernier jour, nous avons d’abord tourné en voiture afin de chercher quelques milans royaux. Malheureusement, nous n’avons pas trouvé le coin que nous cherchions, juste vu des oiseaux passer en vol, et certains en attroupement sur des animaux morts sur la route. Pas simple de s’arrêter à ces endroits là, et pas très esthétique non plus. Sur la route, il y avait quelques vautours fauves perchés dans des pins.

Vautour fauve-Espagne 01.01.2015

Vautour fauve-Espagne 01.01.2015

Nous sommes ensuite allé à Riglos même, le village au pied des montagnes rouges. Leur taille est impressionnante ! Au pied d’un de ces sommets, quelques vautours prenaient les ascendances, un gypaète est passé très haut, et un faucon pèlerin tournait également. Un tichodrome est venu nous saluer, mais il est resté loin lui aussi. C’est juste avant de repartir, sur la dernière grosse roche, où des grimpeurs montent, qu’un tichodrome échelette c’est assez rapproché. A contre jour tout de même.

Tichodrome échelette-Riglos 01.01.2015

Tichodrome échelette-Riglos 01.01.2015

Tichodrome échelette-Riglos 01.01.2015

Je ne sais pas si c’était le même ou un autre, car visiblement il y a beaucoup de tichodromes ici, mais ce ticho escaladait la paroi à l’ombre cette fois.

Tichodrome échelette-Riglos 01.01.2015

Tichodrome échelette-Riglos 01.01.2015

Ouverture des ailes.

Tichodrome échelette-Riglos 01.01.2015

Puis dans le village, dernier cliché, celui d’un bruant fou. Ils étaient en petit groupe sur une zone dégagée.

Bruant fou-Riglos 01.01.2015

Laisser un commentaire