Réserve du Néouvielle 04 octobre 2014

  • par

Sortie à Néouvielle, un endroit magnifique situé dans les Hautes-Pyrénées.

Le premier oiseau à être photographié est un merle à plastron. Il y en avait un assez grand nombre, ils poussaient souvent des cris qui faisaient comprendre qu’ils n’étaient pas très content de nous voir ! Mais contrairement  tous ceux que j’ai pu croiser à Beille, ceux-ci ne s’envolaient pas loin dès qu’ils étaient repérés, mais se perchaient au sommet des pins pour surveiller un moment avant de partir.

Merle à plastron-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Au pied d’un pin gisait un tapis de cônes. Quelques mésanges noires venaient se servir dans ce garde manger, sans se soucier de notre présence. Elles ne sont vraiment pas inquiètes de la présence humaine.

Mésange noire-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Non loin de ce pin se trouvait un peu d’eau retenue dans le creux d’un rocher. Un bec-croisé des sapins est venu s’y abreuver.

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Un peu plus loin, certains pins étaient bien remplis de ces oiseaux. Ils venaient détacher des cônes de leurs branches, partaient avec puis allaient les décortiquer un peu plus loin sur une branche.

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

En descendant vers le lac d’Aumar, un pipit spioncelle arpentait le sol et les rochers pour chercher de quoi manger.

Pipit spioncelle-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Pipit spioncelle-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Pipit spioncelle-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Voici un autre coin à becs-croisés un peu plus bas. Un mâle, de couleurs rougeâtre, se servait directement sur une grappe de cônes, tandis qu’une femelle, de couleur verdâtre en avait emporté un sur une branche.

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Dans une zone plus dégagée, aux abords du lac d’Aubert (mis à sec pour travaux) se trouvaient quelques rougequeues noirs. Voici un mâle.

Rougequeue noir-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Rougequeue noir-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Deux pinsons des arbres étaient sur des rochers au bord du chemin, puis se sont baladés au sol.

Pinson des arbres-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

A peine plus loin au bord d’un ruisseau, un autre rougequeue noir chassait des insectes. Il était au départ sur un rocher et avait remarqué ma présence depuis un moment. Je l’ai un peu approché puis me suis arrêtée pour le photographier. Puis il a repéré un insecte qui l’intéressait et lui à sauté dessus, s’approchant ainsi de moi. Il est ensuite venu se percher encore plus près. Il a répété cette action une fois de plus, puis est allé sur un piquet en bois. Vraiment très sympa ce rougequeue !

Rougequeue noir-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Rougequeue noir-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Rougequeue noir-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Rougequeue noir-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Rougequeue noir-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Rougequeue noir-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Rougequeue noir-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Rougequeue noir-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Voici encore un mâle, photographié sur un rocher pendant que je m’approchait d’un petit pin où j’entendais des cris énergiques de becs-croisés.

Rougequeue noir-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Ces cris provenaient d’un jeune (reconnaissable à son plumage strié) qui regardait une femelle (surement sa mère) décortiquer un cône. Il demandait la becquée, qu’il a obtenu après que la femelle ait fini de manger.

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Les cris incessants du jeune ont attiré un rougequeue curieux, qui s’est approché des 2 becs-croisés pour voir ce qu’il se passait !

Rougequeue noir-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Rougequeue noir-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Rougequeue noir-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Puis ils ont changé d’arbre, le jeune criant toujours autant ! Il regardait avec attention l’adulte faire un sort aux cônes, puis avait de temps à autre une petite becquée.

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

La femelle a fini par changer une fois de plus de pin, mais cette fois le jeune ne l’a pas suivie. Ces cris se sont calmés (mais pas stoppés !) et il a fini par essayer de s’en prendre lui-même à un cône. Il en a détaché un avec adresse, puis l’a laissé tomber au sol ! Il n’a pas retenté l’expérience, il ne devait pas être trop affamé après ce qu’il avait eu à manger. Sa technique est bonne, il devrait bientôt être un très bon décortiqueur. Il a tout de même gouté une branche ! Puis il a repéré l’adulte qui changeait encore une fois de pin, et est allée le rejoindre. Il tentera surement de se faire nourrir encore un peu.

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Bec-croisé des sapins-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Pour terminer, voici quelques paysages.

Paysage-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Paysage-Réserve du Néouvielle 04.10.2014

Laisser un commentaire