Lagopède alpin (Lagopus muta)

Identification : Le Lagopède alpin (Lagopus muta) est un peu plus petit que le lagopède des saules. Ses orteils sont emplumés. En hiver, il est presque tout blanc avec une courte queue noire. En été, sa coloration brune est très nuancée de gris.

Habitat : Pentes dénudées et toundra sur terrains pierreux découverts à végétation rare.

Répartition géographique :

Comportement : En hiver, il descendent dans les vallées ou les collines basses en groupes, mâles avec mâles et femelles avec femelles. Au printemps, les bandes se dissolvent et les mâles choisissent des territoires qu’ils défendent en chantant et en faisant des démonstrations de vol. Lors de la parade, le mâle tourne autour de la femelle, la queue en éventail, l’aile pendante, la caroncule dilatée.

Nidification : Le nid est une dépression peu profonde au sol, contre la roche, garnie de plumes et de végétaux. Elle pond 7 à 10 œufs qu’elle couve seule pendant 21 jours. Les poussins s’aventurent hors du nid le lendemain de l’éclosion. Ils sont capables de voler au bout de 10 jours. Ils deviennent totalement autonomes au bout de 10 à 12 semaines.

Régime : Les adultes sont végétariens (pousses, baies, fruits, plantes d’altitude), les petits mangent des arthropodes. En hiver ils se contentent de bourgeons, de chatons et de brindilles.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2020