Criquet des Bromes (Euchorthippus declivus)

Ordre : Orthoptera
Sous-ordre : Caelifera
Infra-ordre : Acrididea
Super famille : Acridoidea
Famille : Acrididae
Sous-famille : Gomphocerinae
Tribu : Gomphocerini
Genre : Euchorthippus
EspèceEuchorthippus declivus

Identification : Le Criquet des Bromes (Euchorthippus declivus) est de couleur variable, gris blanchâtre, beige clair, jaune verdâtre à brun verdâtre. Il possède des bandes latérales sombres allant des yeux jusqu’au élytres soulignées de pâle derrière l’oeil. Les carènes latérales du pronotum sont parallèles et les tympans ouverts. Les fovéoles temporales sont présentes. Les antennes sont concolores et non élargies à l’apex. Les élytres possèdent un lobe basal et leur champ médian n’est pas particulièrement élargi. Au repos, les ailes sont plus courtes que les élytres (visible par transparence).
Le mâle a les élytres qui n’atteignent généralement pas la base des genoux postérieurs et une plaque sous génitale longue et aigue.
La femelle a les élytres ne dépassant pas le milieu des fémurs postérieurs (attention, de rares individus macroptères existent) et possédant une bande crème.

Taille : 15 à 20 mm pour le mâle, 21 à 27 mm pour la femelle.

Habitat : Milieux herbacés secs et bien exposés dans le nord de son aire, milieux plus frais voire humides au sud, jusqu’à 2000m, plus fréquent sous 1000m.

Répartition géographique : Pratiquement partout en France.

Période d’observation : De juin à octobre, plus fréquent entre juillet et septembre.

Espèces semblables :
Le Criquet blafard (Euchorthippus elegantulus) a les ailes au repos aussi longues que les élytres (visible par transparence). Les antennes sont plus claires à l’apex. La femelle a les élytres qui dépassent toujours le milieu des fémurs postérieurs, atteignant souvent la base des genoux. Le mâle a les élytres qui atteignent généralement la base des genoux postérieurs, la plaque sous génitale est moins longue et moins aiguë.
Le Criquet strié (Euchorthippus chopardi) a les élytres un peu plus longs, atteignant ou presque le genoux postérieurs. La plaque sous génitale du mâle est courte et obtuse.
Le Criquet marginé (Chorthippus albomarginatus) lui ressemble beaucoup, son champ radial est brusquement élargi et sa nervure radiale est sinueuse (ces critères plus visibles chez le mâle). Cette espèce peut-être brune ou verte. La bande brune derrière les yeux n’est pas soulignée de blanc. La plaque sous génitale du mâle n’est pas aussi saillante.
Le Criquet des clairières (Chrysochraon dispar) ne possède pas de fovéoles temporales. La femelle a généralement les élytres très courts (ais des formes macroptères existent). le mâle a une tête plus conique en vue de profil et des élytres arrondis à l’apex.

Sources :
Cahier d’identification des orthoptères de France, Belgique, Luxembourg et Suisse.
Guide des sauterelles, grillons et criquets d’Europe occidentale.

2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s