Heliophanus aeneus

Ordre : Araneae
Sous-ordre : Araneomorphae
Infra-ordre : Entelegynae
Super famille : Salticoidea
Famille : Salticidae
Sous-famille : Heliophaninae
Tribu : Chrysillini
Genre : Heliophanus
Espèce : Heliophanus aeneus

Identification : Heliophanus aeneus est de couleur noire à reflets cuivrés, parfois verts. Le céphalothorax est noir avec juste un fin liseré blanc sur le pourtour. L’abdomen est bordé d’une ligne blanche et possède deux grosses taches blanches bien séparées à l’arrière. Les pattes sont sombres, rayées de lignes de poils blancs.
La femelle a les pédipalpes jaunes à fémurs sombres.
Le mâle a les pédipalpes noirs traversés par une ligne de poils blancs et une forte apophyse sur le fémur des pédipalpes.

Étymologie : « Heliophanus » est composé d’helios (Grec) qui signifie « soleil » et de « phaino » qui signifie « briller », en référence aux reflets métalliques que présente ce genre lorsqu’il est éclairé par le soleil. « Aeneus » en latin signifie « de cuivre », « de bronze », en référence à la couleur souvent bronze de cette espèce.

Taille : 4,5 à 6,5 mm pour le mâle, 5 à 7 mm pour la femelle.

Habitat : Endroits ensoleillés, secs et pierreux. Souvent en montagne et au nord.

Hivernation : Adulte.

Espèces semblables :
Pour le mâle :
Sa grande taille ainsi que la grande apophyse fémorale des pédipalpes sont de très bons indicateurs.
Heliophanus tribulosus peut aussi se présenter avec ces deux taches blanches à l’apex de l’abdomen mais ses joues sont rouges.
Les autres mâle ne possède généralement pas de points blancs sur l’abdomen ou alors en ont 4.
Pour la femelle :
Heliophanus auratus lui ressemble beaucoup, mais elle est plus petite, les points blancs de son abdomen sont généralement plus petits, plus rapprochés et situés plus vers l’extrémité de celui-ci. Ils peuvent aussi manquer totalement. Elle possède parfois une ligne de poils clairs rejoignant les yeux latéraux sur la tête.
Heliophanus lineiventris ne possède pas de taches blanches sur l’abdomen et ses pattes sont jaunes à fémur noir.
Heliophanus patagiatus se rencontre plutôt aux abords des cours d’eau, elle est de couleur un peu plus grisâtre, ses joues sont rougeâtres, son abdomen ne possède pas de taches ou alors deux séries longitudinales de points alignés.
Les fémurs des pédipalpes sombres éliminent les autres.

Sources :
http://www.dipode-vie.net/Arachnides/Index.html
https://www.regard-d-araignee.fr/
https://www.insecte.org/
Crançot nature
Wikipedia

2020

2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s