Aller au contenu

Vulgarogamasus trouessarti

Dernière mise à jour il y a 4 semaines par tifaeris

Cet acarien serait commun sur le littoral. C’est un chasseur actif.

Ordre : Mesostigmata
Sous-ordre : Parasitina
Infra-ordre :
Super famille : Parasitoidea
Famille : Parasitidae
Sous-famille :
Tribu :
Genre Vulgarogamasus
Espèce Vulgarogamasus trouessarti

Identification

Vulgarogamasus trouessarti est un acarien au corps ovale et à la seconde paire de pattes plus épaisse que les autres.
Le mâle a le boucliers dorsal réticulé et entier, séparé en deux par une suture transverse. La seconde paire de pattes est très forte (plus que chez la femelle et la deutonymphe) et possède des épines.
La femelle a les deux boucliers dorsaux séparés, mais assez proches l’un de l’autre, le bouclier opisthonotal est petit.
La deutonymphe possède deux boucliers dorsaux réticulés, l’opisthonotal particulièrement petit et portant deux impressions circulaires à sa base.

Taille

1 à 1,5 mm.

Habitat

Littoral. A été trouvée en Iran au sol et sur de l’Oxalis petite oseille (Oxalis acetosella).

Répartition géographique

Incomplète et méconnue.

Régime

C’est un prédateur d’autres invertébrés.

Espèces semblables

L’identification de ces acariens est très délicate. Elle n’est ici que probable.
Pour identifier celui-ci, j’ai feuilleté ce document, l’aspect général et la seconde paire de pattes un peu plus forte que les autres m’ayant orienté vers la famille des Parasitidae. Sur les schémas, je n’en ai finalement pas trouvé beaucoup avec les deux boucliers dorsaux aussi petits et bien séparés. C’est le cas chez le genre Parasitus, mais ces derniers vivent en parasites sur les insectes. L’autre genre à présenter ces caractéristiques (pas chez les mâles) est Vulgarogamasus. Entre temps, j’ai posté mon individu sur le groupe facebook « Soil Biodiversity UK ». Matthew Shepherd, administrateur et connaisseur des acariens, trouve que le genre colle bien, et qu’il ressemble même beaucoup à Vulgarogamasus trouessarti, avec notamment les deux impressions circulaires à la base du bouclier opisthonotal. En effet, ces impressions n’apparaissent que sur le schéma de la deutonymphe de Vulgarogamasus trouessarti. Celui présenté ici a été photographié en Norvège, où se trouvent :
Vulgarogamasus immanis : le dessin de la deutonymphe est très proche avec ses boucliers dorsaux très petits, les fossettes ne sont par contre pas dessinées. Il habite aussi les plages, sous les galets, les algues en décomposition… Il serait présent en Norvège et en Islande, mais rarement mentionné. C’est une grande espèce (plus de 2mm de long).
Vulgarogamasus kraepelini d’après les dessins (toujours pour la deutonymphe) les boucliers sont plus grands, l’espèce a été trouvée sur de petits mammifères et dans leurs nids, dans des fourmilières, dans la litière forestière, les mousses, les prairies, le bois pourri, les champignons.
Vulgarogamasus oudemansi : les boucliers sont aussi un peu plus larges d’après les dessins, la plupart des spécimens récoltés ont été trouvé dans des nids de petits mammifères et d’oiseaux.
Vulgarogamasus remberti : pareil que les précédentes pour les boucliers, ici aussi la plupart des spécimens ont été trouvé dans des nids de petits mammifères ou d’oiseaux.
Vulgarogamasus trouessarti : le favori, les boucliers collent très bien, les deux fossettes en plus, on le trouve exclusivement sur le littoral (d’après le document sur les Parasitinae du Royaume-Uni, mais l’autre PDF que j’ai trouvé après mes recherches en citent d’Iran au sol et sur de la végétation à priori pas littorale).
Je l’ai donc classé ainsi sur la base de ces critères, il est bien sur possible que les schémas ne soient pas fidèles à 100% (est-ce que les autres espèces ne possèdent vraiment pas ces impressions ? J’en doute un peu en réalité, de plus elles ne sont pas mentionnées dans les descriptions). Il est également possible que toutes les espèces ne soient pas encore connues.

Sources

Le Monde des insectes
Mites of the subfamily Parasitinae (Mesostigma, Parasitidae) in the British Isles
(PDF) Some new records of mesostigmatid mites (Acari: Mesostigmata) associated with greenhouse plants from Iran

2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :