Aller au contenu

Lucine (Hamearis lucina)

Dernière mise à jour il y a 4 mois par tifaeris

« Ce petit papillon dont la chenille se nourrit de primevères est le seul représentant de sa famille en Europe, les autres espèces étant surtout répandues en Amérique tropicale. »

Ordre : Lepidoptera
Sous-ordre : Glossata
Infra-ordre : Heteroneura
Super famille : Papilionoidea
Famille : Riodinidae
Sous-famille : Nemeobiinae
Tribu :
Genre Hamearis
Espèce Hamearis lucina

Identification : La Lucine (Hamearis lucina) est un petit papillon a la face supérieure des ailes brune à nombreuses taches oranges. Le dessous de l’aile postérieure présente deux rangées de taches blanches. Il y a une série de taches noires submarginales sur les ailes antérieures et postérieures, dessus comme dessous. La frange est blanche entrecoupée de brun.
Les sexes sont semblables mais le mâle est plus sombre que la femelle.

Taille : 28 à 34 mm d’envergure.

Habitat : Lisières et clairières des bois, haies, jusqu’à 2000m.

Répartition géographique :

Comportement : Les mâles sont territoriaux et s’attribuent un petit territoire qu’ils gardent farouchement.

Période de vol : D’avril à juin dans le sud, une seconde génération de juillet à septembre dans le nord (là où les plantes hôtes ne fanent pas en été).

Hivernation : Chrysalide, au sol dans les feuilles mortes.

Plantes hôtes : Primevères (Primula spp.).

Oeufs : Ils sont pondus individuellement ou par paires sous les feuilles des plantes hôtes.

Chenille : Elle peut atteindre 15 mm de long. Son corps est trapu, fusiforme et velu. Elle est de couleur brun clair, avec une bande médio dorsale brun-gris ou brun-pourpre présentant une rangée de petites taches brun noirâtre. Elle possède une série longitudinale de points noirâtre de part et d’autre de cette bande médiane. La tête est brun jaunâtre, rétractile.
Au repos, les chenilles se cachent dans la litière près du pied de la plante hôte.

Chrysalide : Sous une feuille de la plante hôte.

Espèces semblables :
Peut de loin ressembler à une mélitée ou un nacré mais elle est plus petite et la forme de ses ailes est différente, elles sont plus triangulaires et plus pointues.

Sources :
Papillons de France, Tristan Lafranchis
Guide des plus beaux papillons et leur fleurs favorites, Belin
Guide photo des papillons d’Europe, Delachaux et Niestlé
Papillons d’Europe et d’Afrique du nord, Delachaux et Niestlé
Guide des chenilles d’Europe, Delachaux et Niestlé
INPN
Wikipédia
lepinet.fr

2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :