Némusien (Lasiommata maera)

Identification : Le Némusien (mâle) ou Ariane (femelle) (Lasiommata maera) a pour le mâle le dessus des ailes brun avec une ligne postdiscale de taches oranges à l’aile antérieure et postérieure. L’aile antérieure possède un ocelle pupillé de blanc, parfois deux accolés. L’aile postérieure possède 3 ocelles pupillés de blanc, pas de ligne sombre transversale ni de bande orange postdiscale. La femelle ressemble au mâle mais la zone orange de l’aile antérieure est plus grande. Le dessous de l’aile postérieure est gris.

Habitat : Pelouses et prairies, lisières, talus et pentes rocheuses, lits de rivières caillouteux jusqu’à 2600 m.

Répartition géographique : Répandu et relativement commun en Europe mais absent des îles Britanniques, du Danemark et du nord de la Fennoscandie.

Période d’observation : De mai à septembre en 1 à 2 générations. Il est assez répandu en France sauf dans l’ouest.

Plantes hôtes : Diverses graminées.

Espèces semblables :
La Gorgone (Lasiommata petropolitana) a le dessus des ailes un peu plus sombre et elle possède une ligne transversale médiane brun foncé sur les ailes postérieures. Le dessous de l’aile postérieure est gris brun.
La Mégère (Lasiommata megera) a le dessus des ailes plus largement orange, avec 3 petits traits partant de la costa dans la zone médiane et une bande postdiscale orange au-dessus des ocelles de l’aile postérieure. Le dessous de l’aile postérieure présente des zones brunes.

Sources :
Guide photo des papillons d’Europe (guides du naturaliste)
Papillons de France, Tristan Lafranchis
Papillons d’Europe et d’Afrique du nord, Tom Tolman, Richard Lewington.

2019

2018