Nacré subalpin (Boloria pales)

Ordre : Lepidoptera
Sous-ordre : Glossata
Infra-ordre : Heteroneura
Super famille : Papilionoidea
Famille : Nymphalidae
Sous-famille : Heliconiinae
Tribu : Argynnini
Genre Boloria
Espèce Boloria pales

Identification : Le Nacré subalpin (Boloria pales) a le dessus des ailes orange à taches et traits noirs. Les ailes antérieures son étroites et pointues. Le dessous de l’aile antérieure ne possède pas de taches noires marquées. Le dessous de l’aile postérieure est bien net et contrasté avec des taches rondes postdiscales brunes bien nettes. Il y a généralement une tache blanche dans la cellule sous l’aile postérieure.
La femelle est d’un orange plus terne que le mâle.

Habitat : Pelouses alpines et éboulis de 1400 à 3100 m.

Répartition géographique : Montagnes d’Europe, en France Alpes et Pyrénées.

Période de vol : De mi-juin à début septembre.

Plantes hôtes : Violettes et pensées.

Espèces semblables :
Le Nacré des renouées (Boloria napaea) est le plus proche. Le dessous des ailes postérieures est généralement moins net et moins contrasté. Les ocelles postdiscales du dessous des ailes postérieures sont également moins visibles. Il est généralement un peu plus grand avec des ailes antérieures plus larges. La femelle possède souvent une suffusion grise voie mauve sur le dessus des ailes.
Le Nacré des Balkans (Boloria graeca) a des taches noires marquées sous l’aile antérieure et une série d’ocelles pâles cerclées de brun roux sous l’aile postérieure.
Le Nacré de la canneberge (Boloria aquilonaris) a les taches noires du dessous de l’aile antérieure plus marquées.
Le Nacré porphyrin (Boloria titania) possède une tache sombre dans la cellule sous l’aile postérieure.
Le Nacré de la bistorde (Boloria eunomia) possède une série de taches banches postdiscales cerclées de noir sous l’aile postérieure.
Le Petit collier argenté (Boloria selene) et le Grand collier argenté (Boloria eupphrosyne) possède une tache sombre dans la cellule sous l’aile postérieure.
La Petite violette (Boloria dia) a 1 à 3 des taches postdiscales du dessous de l’aile postérieure pâle et cerclée de brun violacé. Elle possède une suffusion brun violet sous l’aile postérieure.
Le Nacré de la filipendule (Brentis hecate) possède deux rangées de taches noires sous l’aile postérieure.
Le Nacré de la ronce (Brenthis daphne) et le Nacré de la sanguisorbe (Brenthis ino) ont les taches postdiscales du dessous des ailes postérieures claires cerclées de brun violacé.

Sources :
Papillons de France, Tristan Lafranchis
Insecte.org

2020