Moiré des pâturins (Erebia melampus)

Ordre : Lepidoptera
Sous-ordre : Glossata
Infra-ordre : Heteroneura
Super famille : Papilionoidea
Famille : Nymphalidae
Sous-famille : Satyrinae
Tribu : Satyrini
Genre : Erebia
Espèce : Erebia melampus

Identification : Le Moiré des pâturins (Erebia melampus) a les ailes brun sombre à nombreuses taches oranges postdiscales généralement avec de petits points noirs. La tache de l’espace 4 de l’aile postérieure est plus grande que les autres.

Habitat : Lisières, clairières et prairies entre 800 et 2400m.

Répartition géographique : Alpes.

Période de vol : De juillet à mi-septembre.

Plantes hôtes : Graminées.

Espèces semblables :
Le Moiré des Sudètes (Erebia sudetica) est très semblable. Les taches oranges de l’aile postérieure sont alignées en courbe régulière et de taille similaire.
Le Moiré aveugle (Erebia pharte) ne possède pas d’ocelles noirs dans les taches oranges dessus et dessous (mais c’est aussi le cas de certains melampus).
Le Moiré variable (Erebia manto) a les taches du dessous de l’aile postérieure généralement allongées et sans ocelles noirs. Il possède moins de taches oranges sur le dessus des ailes.
Le Moiré de la canche (Erebia epiphron) n’a pas ou presque pas d’orange autour des ocelles du dessous de l’aile postérieure.

Sources :
Insecte.org
Guide photo des papillons d’Europe (guides du naturaliste)
Papillons de France, Tristan Lafranchis

2020