Phalène sillonnée (Hemithea aestivaria) ​

Identification : La Phalène sillonnée (Hemithea aestivaria) ​a les 4 ailes vert foncé un peu grisé. La côte de l’aile antérieure est blanchâtre entrecoupée de brun. La frange des 4 ailes est entrecoupée par un liseré brun gris. L’aile antérieure possède deux lignes transversales claires sinueuses. L’aile postérieure possède une forte dent au bord externe, une ligne transversale sinueuse, un point vert foncé distal. Le thorax est vert foncé, l’abdomen est plus clair, brun sur les premiers segments.

Taille : 21 à 28 mm d’envergure.

Habitat : Lisières, haies, parcs, jardins, zones boisées, jusqu’à 1800 m.

Répartition géographique : Elle est présente partout en France.

Comportement : Elle est crépusculaire et nocturne et se tient souvent sur la face exposée des feuilles durant la journée.

Période de vol : De juin à juillet dans le nord, en mai puis d’août à septembre dans le sud.

Hivernation : Chenille.

Plantes hôtes : Divers arbres, arbustes et plantes basses.

Chenille : Elle peut atteindre 23 mm de long. Son corps est grêle, rugueux, vert jaunâtre avec des parties rousses. Elle possède une rangée médio-dorsale de dessins en forme de « V ». La tête et le prothorax sont pourvus chacun d’une paire de protubérances dorsales conique. il existe une forme brune, dorsalement ornée de dessins blanchâtres.

Chrysalide : Elle est protégée dans un cocon de soie, assez lâche et tissé dans le feuillage

Espèces semblables :
La Phalène du buplèvre (Thalera fimbrialis) a les lignes transversales moins sinueuses, son aile postérieure a une èchancrure nette et non une dent, les mâles ont les antennes bipectinées. La frange est entrecoupée de brun plutôt vif et non de brun grisâtre terne.

Sources :
Papillons de nuit d’Europe volume 2, Géomètres, Patrice LERAUT
Guide des chenilles d’Europe, Les guides du naturaliste.

2017

2016