Phalène sacrée (Rhodometra sacraria)

Ordre : Lepidotera
Sous-ordre : Glossata
Infra-ordre : Heteroneura
Super famille : Geometroidea
Famille : Geometridae
Sous-famille : Sterrhinae
Tribu : Rhodometrini
Genre : Rhodometra
Espèce : Rhodometra sacraria

Identification : La Phalène sacrée (Rhodometra sacraria) a les ailes antérieures de couleur crème avec une ligne oblique transversale généralement pourpre atteignant l’apex de l’aile. Les ailes postérieures sont blanches. Elle tient ses ailes en toit au repos.

Taille : 20 à 25 mm d’envergure.

Habitat : Friches, jardins, jachères, garrigues, maquis. Se tient dans les plantes basses durant la journée.

Répartition géographique : Partout en France.

Période de vol : Presque toute l’année.

Plantes hôtes : Polygonacées (Polygonaceae).

Chenille : Elle peut atteindre 25 mm de long. Son corps est assez grêle, vert ou brun clair, avec le ventre blanc. Les jonctions intersegmentaires sont parfois soulignées de brun jaunâtre. les formes vertes possèdent une large bande médio dorsale brun clair. la tête est rousse. La croissance larvaire est rapide quand il fait chaud et le cycle complet peut se dérouler en un mois.

Cocon : Il est fixé sur une tige de la plante hôte et est constitué d’une soie jaune formant un voile finement ajouré.

Espèces semblables :
La Phalène consacrée (Casilda consecraria) possède souvent une tache discale blanche et a la ligne oblique des ailes atteignant la côte avant l’apex.
L’Aspilate jaunâtre (Aspitates gilvaria) a souvent les ailes mouchetées, la bande oblique des ailes antérieures n’est jamais rose et rejoint la costa un peu au-dessus de l’apex de l’aile (elle s’arrête souvent avant).

Sources :
Papillons de nuit d’Europe Volume 2, Géomètres, Patrice LERAUT
Guide des chenilles d’Europe, Les guides du naturaliste.
https://inpn.mnhn.fr/accueil/index

2018