Petite queue fourchue (Furcula bifida)

Ordre : Lepidoptera
Sous-ordre : Glossata
Infra-ordre : Heteroneura
Super famille : Noctuoidea
Famille : Notodontidae
Sous-famille : Notodontinae
Tribu : Dicranurini
Genre : Furcula
Espèce : Furcula bifida

Identification : La Petite queue fourchue (Furcula bifida) est de teinte générale grisâtre. Elle possède une large bande grise antémédiane régulière ne possédant pas beaucoup d’écailles jaunes en elle, bordée antérieurement d’une ligne noire s’épaississant vers le bord interne, postérieurement d’une autre ligne noire épaissie vers le bord externe. Ces lignes sont plus ou moins bordées d’écailles jaunes.

Habitat : Apprécie les zones boisées humides et a proximité des cours d’eau, jusqu’à 1000m.

Répartition géographique : Presque partout en France.

Période de vol : Il y a 1 à 2 générations entre avril et septembre.

Plantes hôtes : Peupliers (Populus sp), Saules (Salix sp) et Bouleaux (Betula sp).

Oeufs : Ils sont pondus en petits groupes sur la face supérieure des feuilles.

Chenille : Elle peut atteindre 40 mm de long. Son corps est assez robuste, effilé vers l’arrière. Elle possède deux appendices allongés à l’extrémité de l’abdomen. Elle est de couleur générale verte, avec un grand losange brun purpurin sur le dos, le thorax possédant un losange similaire ainsi qu’une petite protubérance conique. La tête est brun pourpre foncé.

Cocon : Il a une paroi rigide faite de soie et d’écorce mâchée et est fixé au tronc ou aux branches.

Espèces semblables :
Comparatif des espèces du genre ici.
La Harpye fourchue (Furcula furcula) est plus petite, les bordures de ses bandes grises sont plus irrégulières, elle possède 3 lignes grises nettes dans la zone postmédiane, la bande grise est plus souvent parsemée d’écailles jaunes.
La Harpye bicuspide (Furcula bicuspis) est plus contrastée, le fond de ses ailes est blanc et ses taches et bandes sont gris foncé. La ligne qui marque le haut de la bande antémédiane est un peu plus sinueuse. La bande gris foncé présente un fort étranglement du côté de la côte.

Sources :
https://www.insecte.org/
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Guide des chenilles d’Europe, Les guides du naturaliste.

2018