Orthosie rougeoyante (Orthosia miniosa)

Ordre : Lepidoptera
Sous-ordre : Glossata
Infra-ordre : Heteroneura
Super famille : Noctuoidea
Famille : Noctuidae
Sous-famille : Noctuinae
Tribu : Orthosiini
Genre : Orthosia
Espèce : Orthosia miniosa

Identification : L’Orthosie rougeoyante (Orthosia miniosa) a les ailes antérieures de couleur sable saupoudrée de noir avec une bande médiane plus sombre. Cette bande médiane est délimitée par des lignes brunes bordées de clair. Elle possède également une ligne submarginale agrémentée de petites taches brunes, et une ligne de pointillés sombres à la marge. Les taches orbiculaires et réniformes sont gris foncé bordé de clair. Les ailes postérieures sont blanches avec une tache cellulaire sombre, une ligne postmédiane sombre et une autre ligne marginale sombre. ces deux dernières lignes peuvent être très peu visibles.

Habitat : milieux forestiers, ripisylves et parcs urbains.

Répartition géographique : Un peu partout en France., mais plus commune dans le centre, l’ouest et le nord.

Période de vol : Une génération de mars à mai.

Hivernation : Chrysalide.

Plantes hôtes : Divers arbres et arbustes.

Oeufs : Ils sont pondus sur les branches en petits groupes au mois d’avril. Ils éclosent au bout d’une 15aine de jours.

Chenille : Elle peut atteindre 35 mm de long. Le corps est gris bleuté à brun, avec des points et des taches noirs. Elle possède deux lignes latéro-dorsales et une bande médio-dorsale jaunes, ainsi qu’une paire de larges bandes latérales, jaunes, ponctuées de noir et bordées de blanc. Le corps présente des soies fines, courtes et peu nombreuses. Elle a 5 paires de fausses pattes. La tête est gris ou brun clair, avec des taches sombres.
Elles sont grégaires lorsqu’elles sont jeunes et vivent dans une toile collective.

Cocon : Il se trouve dans le sol.

Espèces semblables :
A compléter en fonction des variations individuelles rencontrées.
Agrocholla circellaris n’a pas la bande médiane plus sombre que le reste des ailes, la tache réniforme est assombrie seulement dans sa moitié interne.
Atypha pumonaris n’a pas la bande médiane assombrie, mais plutôt une ligne un peu plus sombre reliant les deux réniformes
Le genre Caradrina n’a pas cette bande médiane assombrie.
Lasionycta imbecilla n’a pas la tache réniforme assombrie
Orthosia cerasi a l’aire médiane plus large, pas particulièrement assombrie, sa réniforme est plus grosse
Orthosia cruda a la réniforme assombrie généralement uniquement du côté interne de l’aile, la bande médiane n’est pas particulièrement assombrie.

Sources :
https://www.insecte.org/
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Guide des chenilles d’Europe, Les guides du naturaliste.

2019