Orthosie farineuse (Orthosia cruda)

Ordre : Lepidoptera
Sous-ordre : Glossata
Infra-ordre : Heteroneura
Super famille : Noctuoidea
Famille : Noctuidae
Sous-famille : Noctuinae
Tribu : Orthosiini
Genre : Orthosia
Espèce : Orthosia cruda

Identification : L’Orthosie farineuse (Orthosia cruda) a les ailes de couleur beige plus ou moins piqueté de noir et de roux. La tache orbiculaire est très peu visible, légèrement assombrie (parfois totalement invisible). La tache réniforme se voit mieux, elle est assombrie parfois uniquement sur la moitié interne. Elle possède souvent une ligne antémédiane de points noir, dont il ne subsiste sur plusieurs individus que quelques points, notamment ceux côté bord interne. Elle a également assez souvent une tache basale noire.

Habitat : Bois et lisières de forêts.

Répartition géographique : Presque partout en France, partout en Europe sauf dans l’extrême nord.

Période de vol : Il y a une génération de février à mai.

Hivernation : Cocon.

Plantes hôtes : La chenille est polyphage. Elle se nourrit surtout sur Chênes (Quercus), mais aussi sur Bouleaux (Betula), Erables (Acer), Saules (Salix) et Aubépines (Crataegus).

Chenille : Elle peut atteindre 30 mm de long. Le corps est vert ou brun.
La forme verte a le tégument finement tacheté de blanc, les limites intersegmentaires jaunâtres, une ligne médio dorsale blanche et deux larges bandes latérales blanchâtres, teintées de vert et de rose.
La forme brune possède des points noirs bien nets, trois lignes dorsales blanches (la centrale plus large que les autres), une paire de bandes latérales, ocres et bordées de blanc.
Les deux formes ont le 8ème segment abdominal orné d’une strie transversale blanche. La tête est verdâtre ou blanc ocreux, avec de petites taches sombres.
Elles sont principalement nocturnes et se tiennent le jour entre deux feuilles réunies par de la soie.

Cocon : Dans la terre.

Espèces semblables :
Xestia castanea peut être très semblable. Elle semble souvent moins mouchetée, les angles latéraux de son pronotum sont souvent plus pointus (formés par les poils).
Certaines Hoplodrina sont ressemblantes, généralement la réniforme est moins étroite, et on devine des lignes transversales reliant les deux réniformes.
Orthosia miniosa a la bande médiane des ailes plus ou moins assombrie.
Orthosia gracilis a une ligne postmédiane de points noirs généralement assez visible, elle est souvent moins mouchetée.
Le genre Agrochola a une forme d’ailes un peu différente et est généralement moins moucheté.
Certaines formes d’Agrotis trux sont semblables mais les ailes sont un peu plus allongées et moins mouchetées

Sources :
https://www.insecte.org/
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Guide des chenilles d’Europe, Les guides du naturaliste.

2019