Noctuelle de la cardère (Heliotis viriplaca)

Identification : La Noctuelle de la cardère (Heliotis viriplaca) a les ailes antérieures beigeâtres. Elle possède une bande médiane sombre juste au-dessus de la tache réniforme. Dessous se trouve une 2ème bande, reliée à la première sur le bord interne des ailes, plus claire sauf sur la côte. Les ailes postérieures sont brun sombre à marques jaunes.

Habitat : On la trouve dans les zones ouvertes et chaudes.

Répartition géographique : Elle est présente dans toute la France et dans toute l’Europe.

Période de vol : Il y a 2 générations entre avril et septembre.

Hivernation : Chrysalide.

Plantes hôtes : Diverses plantes basses dont elles consomment les fleurs et les graines non mures.

Chenille : Elle peut atteindre 42 mm de long. Sa coloration est très variable : verte, brun rougeâtre, rosée ou pourprée. Son tégument est habituellement orné de points et de fines lignes jaunes. Elle possède deux bandes latéro-dorsales jaunes plus ou moins larges, une paire de bandes latérales bicolores (blanches ventralement et en général jaunes dorsalement). La tête est vert clair ou brune avec de petites taches noires.

Espèces semblables :
L’Heliotide de la sergulaire (Heliotis maritima) se rencontre sur la façade atlantique. Sa bande médiane remonte plus en pointe vers la base des ailes, elle est bien oblique. Chez Heliotis viriplaca, elle peut parfois remonter vers la tête, mais se termine de manière plus droite sur le bord interne.

Sources :
http://www.insecte.org/
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Guide des chenilles d’Europe, Les guides du naturaliste.
2017