Chimabache du hêtre (Diurnea fagella)

Identification : La Chimabache du hêtre (Diurnea fagella) a les ailes antérieures grisâtres, plus ou moins nuancées de noir brunâtre, parsemées de touffes d’écailles noirâtres et chamois. Une ligne sombre vaguement en forme de « V » et bordée antérieurement de clair se trouve dans la zone antémédiane. Une ligne verticale sombre part souvent de la pointe du « V ». Dans la zone médiane et proche de la costa se trouvent de petites taches noires. Les ailes postérieures sont grisâtres à noir brunâtre. Les palpes sont assez longs. Les pattes sont annelées.
La femelle est brachyptère et ne vole pas mais court.

Taille : De 9 à 13mm de long, 19 à 29mm d’envergure.

Habitat : Dans des zones boisées.

Répartition géographique : Elle est largement répandue en Europe et présente aussi en Asie.

Hibernation : Chrysalide.

Période d’observation : Il y a une génération de mars à mai.

Plantes hôtes : Bouleau, Noisetier, Hêtre, Pommier, Chêne, Saule.

Chenille : Elle peut atteindre 18mm de long. Elle est de couleur vert-jaunâtre clair et terne, avec des taches jaunâtres entre les segments. La tête est brun pâle. La plaque prothoracique est de teinte générale jaunâtre, portant une paire de taches latérales brunes.
Les œufs sont pondus sur divers hôtes. De juin à octobre, les chenilles se développent dans des fourreaux, soit tissés, soit, parfois, dans des feuilles enroulées. En fin de croissance, elles tissent sur le sol, parmi les débris végétaux, un cocon dans lequel elles passent l’hiver.

Espèces semblables :
Les genres Scoparia et Eudonia de la famille des Crambidae mais les palpes sont généralement plus longs et les dessins pas tout à fait pareils.
La femelle de Diurnea lipsiella a l’apex des ailes plus effilé et ses dessins sont légèrement différents, le noir étant pus présent.

Sources :
http://www.insecte.org/index.php
http://www.papillon-poitou-charentes.org/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal
http://www.naturespot.org.uk/home

2020

2018

2016