Acidalie rustique commune (Idaea rusticata)

Ordre : Lepidoptera
Sous-ordre : Glossata
Infra-ordre : Heteroneura
Super famille : Geometroidea
Famille : Geometridae
Sous-famille : Sterrhinae
Tribu : Sterrhini
Genre : Idaea
Espèce : Idaea rusticata

Identification : L’Acidalie rustique commune (Idaea rusticata) a les ailes blanchâtres avec des points noirs discaux bien nets. L’aire basale est assombrie de gris brun sur la côté. Elle possède une bande médiane gris brun à bords ondulés, se terminant sur le bord interne de manière épaisse et englobant le point cellulaire. La bande médiane est gris pâle sur l’aile postérieure.

Taille : 12 à 20 mm d’envergure.

Habitat : Haies, lisières, parcs, jardins, en plaine comme en montagne.

Répartition géographique : Presque partout en France, plus rare au sud-ouest.

Période de vol : De juin à octobre.

Plantes hôtes : Feuillage fané de diverses plantes basses (Clématite, Prunellier, Vigne vierge, Lierre, Ronce…).

Espèces semblables :
L’Acidalie des Ibères (Idaea mustelata) lui ressemble beaucoup, mais chez cette dernière la bande médiane des ailes se termine en pointe ou en cône sur le bord interne de l’aile, elle est plus large chez I.rusticata.
L’ Acidalie rustique du Midi (Idaea filicata) n’a pas le point cellulaire pris dans la bande médiane grise, il est tout au plus accolé à celle-ci.
L’Acidalie dégénérée (Idaea degeneraria) et l’Acidalie détournée (Idaea aversata) ont aussi une bande médiane sur les ailes antérieures mais celle-ci est moins sinueuse et plutôt brun/lie de vin que grise.

Sources :
http://www.insecte.org/
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Papillons de nuit d’Europe Volume 2, Géomètres, Patrice LERAUT

2018