Pnigalio sp

Ordre : Hymenoptera
Sous-ordre : Apocrita
Infra-ordre : 
Super famille : Chalcidoidea
Famille : Eulophidae
Sous-famille : Eulophinae
Tribu : Eulophini
Genre : Pnigalio
Espèce

Identification : Le genre Pnigalio comporte plusieurs espèces difficiles à distinguer sur photo. Ce sont de petites guêpes avec des teintes métalliques au moins sur le thorax. Le front est enfoncé. Les antennes sont insérées bas sur le visage. Leurs articles sont assez allongés. Le funicule est composé de 4 articles et la massue de 2 articles.
Les antennes des mâles possèdent des ramifications.

Taille : 2-3 mm.

Larve : Parasitoïde de diverses larves mineuses de feuilles.

Espèces semblables :
Les membres de la tribu des Eulophini possèdent 1 à 2 longues épines à l’apex du tibia 3.
Le nombre d’articles antennaires et la forme de la massue est important pour éliminer d’autres candidats.
Le genre Sympiesis est semblable, l’abdomen est généralement plus fin, plus pointu et plus allongé. Ils ont souvent des teintes métallisées plus vives.
Le genre Necremnus a un funicule de 3 articles et une massue de 3 articles.
Le genre Dahlbominus a 4 articles au funicule mais ses articles antennaires sont plus épaissis.
Le genre Hemiptarsenus a le même nombre d’articles antennaires. Les antennes sont insérées plus haut sur la face, bien au-delà de la marge inférieure des yeux, les femelles sont jaunes avec des tons violets ou verts et les ailes présentent souvent des bandes sombres transversales, l’extrémité de la massue antennaire est souvent blanche.

Sources :
Insecte.org

2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s