Nomada basalis

Ordre : Hymenoptera
Sous-ordre : Apocrita
Infra-ordre : 
Super famille : Apoidea
Famille : Apidae
Sous-famille : Nomadinae
Tribu : Nomadini
Genre : Nomada
Espèce : Nomada basalis

Identification : Nomada basalis femelle a la tête noire à taches rouges. Le thorax est noir à taches jaunes sur le pronotum, les lobes du pronotum, deux taches rondes sur le scutellum. Les tegula sont rouges. L’abdomen est rouge avec la base des premiers tergites souvent noire, des taches latérales jaunes (pouvant être sombres ou absentes) sur T2 et T3, une bande jaune (mêmes variations que pour les taches de T2 et T3) sur T4 et T5.Les pattes sont rouges, les fémurs 2 et 3 avec du noir. Elle possède une carène transversale saillante à l’apex du labre. Les antennes sont rouges, assombries sur le dessus. Elles sont composées de 12 articles, le 3ème plus long que le 4ème.
Le mâle a la tête noire à taches jaunes. Le thorax est noir à taches jaunes sur les lobes du pronotum, le pronotum, les tegula, deux taches sur le scutellum (pouvant manquer). L’abdomen est rouge à la base, noir à l’apex, avec des taches latérales jaunes sur T2 (parfois reliées), des bandes jaunes sur T3 à T5 (parfois séparées sur T3). Il possède une frange de longs poils à l’apex des sternites 3 à 5. Les pattes sont rouge orangé, les fémurs en partie noirs. Il possède une carène transversale saillante à l’apex du labre. Les antennes sont rouge orangé, assombries sur le dessus. Elles sont composées de 13 articles, le 3ème plus long que le 4ème, les segments 4 à 7 présentes de petits tubercules sur le dessous.

Taille : 10 à 12 mm pour la femelle, 8 à 11 mm pour le mâle.

Répartition géographique : Europe de l’ouest, du sud et du centre, du sud est et de l’est, Afrique du nord, Moyen Orient, Asie (Kazakhstan)

Période de vol : Mars à juillet.

Biologie : C’est une espèce cleptoparasite.

Hôtes : Andrena truncatilabris, Andrena optata (peut-être d’autres espèces d’Andrena).

Espèces semblables :
Pour le mâle :
Les longs poils sur le dessous de l’abdomen éliminent pas mal d’espèces. Leur présence confirme l’appartenance au groupe basalis ou au groupe insignipes. Les espèces du groupe insignipes n’ont pas le premier tergite rouge.
Nomada mocsarvi a l’abdomen rouge avec des taches latérales jaunes à partir de second tergite, le scutellum n’aurait pas de taches jaunes.
Nomada nobilis n’a pas le premier tergite rouge et le scutellum possède une unique grosse tache jaune.
Nomada insignipes a la pilosité du dessous de l’abdomen moins développée, le tergite 1 possède deux taches jaunes latérales.

Sources :
Insecte.org
Clé Nomada

2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s