Cerceris sabulosa

Ordre : Hymenoptera
Sous-ordre : Apocrita
Infra-ordre : Aculeata
Super famille : Apoidea
Famille : Crabronidae
Sous-famille : Philanthinae
Tribu : Cercerini
Genre : Cerceris
Espèce : Cerceris sabulosa

Identification : Cerceris sabulosa est de couleur générale noire et jaune doré. Son tergite 2 possède une tache jaune basale, le tergite 3 est entièrement jaune ou avec une tache noire plus ou moins développée, les tergites 4 et 5 possèdent des bandes jaunes apicales semblables. L’aire dorsale du propodeum est striée. Les tibias sont entièrement jaunes, le 3 parfois avec une tache brunâtre à l’apex. Les antennes sont claires sur tout le dessous.
Le mâle possède 7 segments au gastre et 13 articles aux antennes.
La femelle possède 6 segments au gastre et 12 articles aux antennes.

Taille : 6 à 10 mm.

Répartition géographique : Très commune en France méridionale, elle se raréfie vers le nord.

Nid : Il est creusé dans un sol dur, fait d’une galerie plus ou moins verticale pouvant atteindre 20 cm de long. Il peut comporter jusqu’à 24 cellules. Les proies ramenées dans les cellules sont des Apidae.

Parasites : Hedychrum gerstaeckeri (Hyménoptère, Mutilidae), Miltogramma et Pterella melanura (Diptère, Sarcopgahidae).

Espèces semblables :
C’est un genre assez délicat alors attention !
A compléter pour les femelles.
Cerceris circularis dacida aurait les dessins blanchâtres et non jaunes, c’est une espèce très rare en France, les tegula sont plus fortement ponctués, le lobe basal de l’aile postérieure est égal au tiers de la cellule anale. Le T3 est jaune avec une tache noire médiane.
Cerceris rybyensis a le tergite 4 assez souvent noir, parfois aussi le 5. Si ces deux tergites sont tachés de jaune, les marques jaunes sont plus étendues sur T5 que sur T4. Les antennes sont plus sombres.
Cerceris bupresticida mâle a le 6ème tergite jaune d’après la description de la clé. Les angles postérieurs du 6ème sternite sont étirés en de petites pointes aiguës. Il ne possède pas de plateforme au second sternite et peut avoir un liseré noir au clypéus, ainsi que parfois les bandes de T4 et T5 interrompues.
Cerceris hortivaga possède une strie noire sur la face postérieure des tibias. Souvent le bord postérieur de T2 présente une strie ou des taches jaunes.
Cerceris eryngii et Cerceris fimbriata ont les dessins plutôt jaune blanchâtre, l’aire dorsale du propodeum est lisse et crénelée sur ses extrêmes bords seulement, le second tergite possède souvent des taches jaunes aux angles postérieurs.
Cerceris iberica et Cerceris lunata ont l’aire dorsale du propodeum striée seulement sur ses extrêmes bords .
Cerceris rubida a moins de jaune sur l’abdomen et son enclos propodeal est ponctué comme le reste du pronotum.
Les autres espèces ont la bande jaune du tergite 2 située à l’apex du segment.

Sources :
Faune de France Sphecidae
Clé des Cerceris de la faune de France
Insecte.org

2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s