Sitona obsoletus

Ordre : Coleoptera
Sous-ordre : Polyphaga
Infra-ordre : Cucujiformia
Super famille : Curculionoidea
Famille : Curculionidae
Sous-famille : Entiminae
Tribu : Sitonini
Genre : Sitona
Espèce : Sitona obsoletus

Identification : Sitona obsoletus (anciennement Sitona lepidus) est un coléoptère avec de gros yeux. Il est souvent de couleur brun cannelle avec en général 3 taches pâles alignées longitudinalement de chaque côté de la bande médiane du pronotum. Les élytres sont unis ou tachetés, mais sans rayures nettes. Les pattes sont brun pâle à rougeâtres. Le corps est recouvert de squamules de forme ovale et étroite ainsi que de soies courtes  et apprimées même sur la déclivité apicale des élytres. Il possède un sillon rostral profond et prolongé jusqu’au vertex. En vue ventrale, il y a un espace entre les hanches et la ligne prosternale.

Taille : 4,3 à 5,7 mm

Habitat : Prairies et zones ouvertes sur trèfles.

Période d’observation : De mars à octobre.

Plantes hôtes : Trèfles.

Larves : Elles se nourrissent de racines.

Espèces semblables :
Ce genre est complexe, il est plus sur de toujours vérifier avec les clés et de demander confirmation sur insecte.org.
Sitona puncticollis a une frange de squamules blanches sur la moitié postérieure de la suture élytrale. Il possède un sillon rostral plus large mais plus court, n’atteignant pas le niveau postérieur des yeux et se terminant par une petite fossette.
Sitona cylindricollis est en général plus petit (3,6 à 5mm), la ponctuation de son front est plus grossière et profonde.
Sitona sulcifrons a sur les côtés du corps une bande blanche contrastant, ses hanches sont trè rapprochées du bord antérieur du prosternum.
Sitona gemellatus a le dessus du corps sans squamules, pratiquement dénudé apparaissant alors noir.
Les autres ont les soies des élytres un peu soulevées à l’apex, un revêtement, dorsal composé de poils et non de squamules ou les hanches rapprochées de la ligne prosternale.
Le genre Charagmus a le corps plus allongé et il possède deux touffes de soies blanches sur le scutellum.
Le genre Coelositona a les scrobes moins fortement incurvés et les côtés de son pronotum sont bien plus arrondis.
Les autres (Andrion et quelques Sitona ont des soies dressées sur les élytres).

Sources :
https://pdfs.semanticscholar.org/d74f/3f4af9083e00453e7361ff1cfcde0b527415.pdf
https://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?t=98259
https://www.insecte.org/
https://quelestcetanimal-lagalerie.com/wp-content/uploads/2018/11/Sitona.pdf
https://www.naturespot.org.uk/

2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s