Oligolophinae indéterminé

Ordre : Opiliones
Sous-ordre : Eupnoi
Infra-ordre :
Super famille : Phalangioidea
Famille : Phalangiidae
Sous-famille : Oligolophinae
Tribu :
Genre :
Espèce

Les opilions de cette sous famille ne sont pas toujours identifiables à l’espèce sur photo. Je classerais ceux qui sont dans ce cas ici.

Sources :
https://www.insecte.org/

2019

Pour celui-ci, j’ai pu en éliminer pas mal, en prenant en compte le fait qu’il possède un petit trident en avant des yeux :
Paroligolophus agrestis a l’ocularium lisse.
Paroligolophus meadii a des denticules sur le corps, on le trouve en Auvergne et Rhône-Alpes.
Lophopilio palpinalis a les épines de l’ocularium plus grandes, le trident est également plus grand.
– Le genre Odiellus a le trident en avant des yeux plus long, dirigé vers l’avant, avec l’épine centrale plus forte que les deux autres.
Mitopus et Phalangium ont la selle moins rectiligne et pas de trident en avant des yeux.
– Le genre Rilaena a l’ocularium plus large.
– Le genre Lacinius possède des tubercules épineux sur les pattes et/ou le corps, sauf Lacinius ephippiatus.
Il reste deux possibilités : Lacinius ephippiatus et Oligolophus tridens. L’ocularium pâle à ligne centrale sombre et la couleur claire vont dans le sens d’Oligolophus. La présence de denticules sur la face inférieure des fémurs des pédipalpes va dans le sens de Lacinius. Mais cet individu est peut-être un jeune, donc des différences morphologiques peuvent s’opérer. La zone géographique étant fournie en opilions et l’individu étant assez atypique, il est plus sage d’en rester à la sous famille (discussion ici).